Croix huguenottesVoici une narration, inspirée de l’Evangile de Jean, pour raconter vendredi saint et Pâque.

Vous pouvez la raconter avec quatre bougies, une grande et trois petites.

 

Poser la grande au milieu et les trois devant.

Jésus est avec ses amis.

                          Allumer la grande bougie.

 

C’est le soir. C’est le jour où ils fêtent la Pâque, la libération d’Egypte. Ils étaient réunis tous ensemble. Ensemble, ils ont prit le repas de la Cène. Comme c’est la fête, Jésus et ses amis chantent ensemble des psaumes. Ils sont heureux. Ils sortent dans la nuit et vont au mont des Oliviers, à Gethsémani. Jésus avec ses amis. Il dit :

  • Vous allez tous m’abandonner, mais quand je reviendrai vivant, j’irai vous attendre. Je ne vous abandonne pas.

Pierre dit :

  • Non, je ne le ferai pas. Même si tous les autres le font, moi je ne le ferais pas. J’ai beaucoup de courage et de force, moi.

Jésus le regarde tristement et dit :

  • Pourtant, cette nuit même, tu n’auras pas la force de rester à mes côtés. Avant que le coq chante deux fois, toi, tu auras prétendu trois fois de ne pas me connaître.
  • Non, non, non, jamais je ne dirai que je ne te connais pas, même si je dois mourir, ajoute Pierre.

Allumer les trois bougies.

 

Tous les amis disent la même chose. Jésus dit alors à ses amis :

  • Asseyez-vous ici, pendant que je vais prier.

Puis il part avec trois amis : Pierre, Jacques et Jean. Jésus a peur, il fait une première demande à ses amis :

  • Mon cœur est plein de tristesse ; restez ici et demeurez éveillés.

Il va un peu plus loin, se jette à terre et prie :

  • Père, tout t’est possible Je ne veux pas souffrir. Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux.

Eloigner une première bougie.

Jésus retourne vers ses trois amis et les voit endormis. Il dit à Pierre :

  • Simon, tu dors ? Tu n’as pas été capable de rester éveillé même une heure ?

Alors Jésus fait une deuxième demande à ses amis :

  • Restez éveillés et priez pour ne pas vous tromper. Je sais que vous êtes plein de bonne volonté et en même temps, vous êtes faible.

Jésus part une deuxième fois et prie à nouveau.

Eloigner une deuxième bougie.

Puis il revient vers ses amis et les trouve endormis.

Les amis se réveillent et ne savent pas quoi dire, alors ils se taisent. Jésus part une troisième fois et prie à nouveau.

Eloigner la troisième bougie

Il revient une troisième fois et les trouve encore endormis. Il leur dit une troisième parole :

  • Vous dormez encore et vous vous reposez ? C’est fini ! Levez-vous, allons-y.

Les soldats arrivent, ils arrêtent Jésus et l’emmènent vers le grand prêtre pour le juger. Tous les disciples partent, sauf Pierre qui suit de loin Jésus. Jésus est en train d’être jugé. Pendant ce temps, Pierre arrive dans la cour tout près de Jésus. Il y a du monde, des serviteurs et des soldats. C’est alors qu’une servante du grand prêtre voit Pierre, le regarde et dit :

  • Toi aussi, tu étais avec Jésus, cet homme de Nazareth.
  • Non, je ne sais pas ce que tu veux dire, je ne comprends pas, dit Pierre.

Eteindre la première bougie.

  • Cet homme est l’un d’eux, ajoute la servante.
  • Non, je ne le suis pas, répond Pierre.

Eteindre la deuxième bougie.

Peu après, ceux qui étaient là se mettent à dire :

  • Certainement tu es l’un d’eux, car tu es de Galilée toi aussi.
  • Croix de bois, croix-de-Fer, si je mens, je vais en enfer : je le jure, je ne connais pas l’homme dont vous parlez, crie Pierre.

Eteindre la troisième bougie.

On entend le chant du coq. Pierre se rappelle des paroles de Jésus. Alors Pierre regrette et pleure. Le procès est terminé, Jésus est emmené, il est cloué sur la croix. Il meurt, tout est terminé.

Eteindre la grande bougie.

 

Quelques jours plus tard, Pierre est chez lui près du lac. Il reprend son métier de pêcheur de poisson. Tant de choses se sont passées, mais il est là comme si tout a repris sa place. Simon-Pierre est là avec Thomas, surnommé le Jumeau, avec Nathanaël, avec les fils de Zébédée et deux autres amis de Jésus. Ils sont ensemble. Simon-Pierre annonce :

  • Je vais à la pêche.
  • Nous aussi, nous allons avec toi, disent les autres.

Ils partent tous. C’est la nuit. Ils sont tous ensemble dans les barques. Ils ne parlent pas. Alors, toute la nuit, Pierre repense à ce que Jésus disait, il revoit la mort de son ami Jésus. C ‘était terrible. Il se souvient du chant du coq, son cœur pleure encore. Il a bien vu que le tombeau dans lequel Jésus avait été mis était vide. Il a bien entendu des gens dirent qu’ils ont vu Jésus. Mais lui, Pierre est rentré chez lui. Il est là sur le lac de Tibériade. Il pêche. Il ne prend rien. Cela lui rappelle la première fois qu’il a vu Jésus. Il va plus loin comme Jésus lui avait dit, mais il ne prend rien. Il repense à ce qu’a fait Jésus. Il repense à ce fameux jour où il a eu peur et où Jésus lui a pris la main. Comme il aimerait que Jésus lui tende encore aujourd’hui la main. Pour Simon-Pierre, tout est sombre.

 

Puis l’aube arrive, on entend chanter le coq au loin. Le bateau est vide. Ils rentrent vers le bord. Soudain, Pierre et ses amis entendent une voix dire :

  • Avez-vous pris du poisson, mes enfants ? Non ? «Jetez le filet du côté droit et vous en trouverez.

Allumer la grande bougie.

 

Les amis se regardent et sans se parler font ce que cet homme leur dit. Ils jettent le filet et ils n’arrivent plus à la retirer de l’eau, tant il est plein de poissons. C’est alors qu’un ami brise le silence et dit :

  • C’est le Seigneur.

Pierre se redresse alors, c’est comme si le soleil était revenu, il saute hors du bateau et va vers Jésus.

Approcher les bougies de la grande bougie.

Les autres suivent dans le bateau. Tous arrivent et voient le feu avec du poisson et du pain. C’est accueillant, chaleureux, lumineux. Jésus leur dit :

– Apporter quelques poissons que vous venez de prendre. Venez manger .

Personne ne parle : plus de questions, plus d’affirmation. Ils étaient là avec Jésus. Jésus prend le pain et leur partage. Il leur donne aussi du poisson. C’était la troisième fois que Jésus se montrait à ses amis. Après le repas, Jésus demande une première fois à Pierre :

  • Pierre, fils de Jean, m’aimes-tu plus que ceux-ci ? Suis-je ton ami ?
  • Oui, dit Pierre, tu sais que je t’aime.

Allumer une première bougie.

  • Prends soin de mes tout-petits, lui dit Jésus et il ajoute, Pierre, fils de Jean, m’aimes-tu ? Veux-tu être mon ami ?
  • Oui , tu sais que je t’aime , répond Pierre.

Allumer une deuxième bougie.

  • Prend soin de tous mes amis, lui dit Jésus et il ajoute, Pierre, fils de Jean, m’aimes-tu ? As-tu de la joie d’être mon ami ?
  • Tu sais tout : tu sais que je t’aime, répond encore Pierre.

Allumer une troisième bougie.

  • Prend soin de tous mes amis. Tout ne sera pas facile pour toi, car ton engagement te lie. Suis-moi, je serais avec toi fidèlement, dit encore Jésus.

 

Jésus a encore fait beaucoup d’autres choses. Si on les écrivait toutes l’une après l’autre, à mon avis, le monde entier ne pourrait pas contenir les livres qu’on écrirait.

12. Bricolage Natacha