Quand nous partons en vacances, en voyage, en visites,
Quand nous rentrons de vacances,de voyage, de visites,
Quel regard portons-nous sur ceux que nous avons rencontrés ?
Une petite parabole pour y réfléchir…

La parabole des deux jeunes gens

Un vieillard est assis à l’entrée d’un village. Un jeune homme s’approche de lui et lui dit : « Vieillard, toi qui es de cette ville, renseigne-moi. J’arrive pour la première fois dans cette ville. Avant d’y entrer, jaimerais bien savoir comment sont ses habitants ».

« D’où viens-tu », lui répond le vieillard. « De la ville derrière la montagne ». « Et comment étaient les gens là-bas » interroge le vieillard. « Ils étaient plutôt antipathiques, rétorque le jeune homme. Je les ai trouvés mesquins, avares, menteurs, fourbes et méchants ».Photo mémory

« Et bien, lui dit le vieillard, dans cette ville-ci où tu t’apprêtes à rentrer, les gens sont comme ceux de lautre ville : fourbes, avares et méchants ». Et le jeune homme s’en va dans la ville.

Le lendemain le même vieil homme, assis au même endroit, est accosté par un autre homme, voyageur lui aussi, qui lui pose la même question. « D’où viens-tu », demande le vieillard. « De la ville derrière la montagne » répond l’homme. « Comment étaient les gens là-bas ? » « Ah, reprend le jeune voyageur, ils étaient fantastiques. Gentils, généreux, ouverts, à tel point que j’ai eu du mal à les quitter ».

« Dans cette ville-ci, où tu vas entrer, dit le vieil homme, tu verras que les gens sont comme ceux que tu viens de quitter : gentils, généreux, ouverts ». Et le voyageur s’en va dans la ville.

Nous trouvons dans la vie ce que nous y cherchons et ce que nous y mettons. »

 

Conte trouvé sur le site de :  headerpkt1